Tondeuse thermique : guide d’achat et comparatif

tondeuse thermique

L’entretien du jardin passe souvent par la tonte du gazon. Utiliser une tondeuse vous permet de gagner du temps, mais vous épargne également de tout effort. Aujourd’hui, il convient alors de se poser la question : quelle tondeuse thermique doit-on acheter ? Pour vous aider à trouver la réponse, nous avons établi un comparatif des différents modèles, dans ce guide d’achat. Une chose est sûre, vous pourrez choisir sereinement votre nouvelle tondeuse pour l’année 2020 !

tondeuse thermique

Tondeuse thermique : pour qui ?

On peut dire que la tondeuse à gazon s’adresse à tous, particuliers comme professionnels. Mais ceux qui ont besoin d’une tondeuse thermique en particulier sont ceux qui ont une surface importante à tondre.

En effet, comme son nom l’indique, une tondeuse thermique est dotée d’un moteur thermique et ne nécessite donc aucun branchement électrique. Il vous suffit de remplir le réservoir à carburant et de démarrer la tondeuse, et c’est tout !

Contrairement à la tondeuse manuelle ou la tondeuse électrique, la tondeuse thermique est plus efficace et plus pratique. D’ailleurs, c’est pour cette raison que les professionnels optent pour ce modèle : il permet de tondre des surfaces dépassant les 1000 m², sans surchauffer.

Les différents types de tondeuse thermique

Pour commencer ce guide d’achat de tondeuses thermiques, nous allons voir les différents types qui existent sur le marché, avec leurs caractéristiques, mais aussi leurs avantages et inconvénients respectifs.

Tout d’abord, il y a la tondeuse thermique poussée. Comme son nom l’indique, son moteur thermique se charge de la tonte du gazon, mais il faut le pousser pour pouvoir déplacer l’appareil. La tondeuse poussée a l’avantage d’être très maniable, ce qui vous permettra de tondre votre gazon tout en évitant agilement les pieds de pergola, les bordures de jardin, les massifs de fleurs de votre jardin, etc. En revanche, ce modèle n’est aucunement autonome. De plus, il n’est recommandé que pour les pelouses qui font moins de 700 m².

Ensuite, il y a la tondeuse tractée, qu’on appelle aussi tondeuse autotractée. C’est le modèle qui est le plus répandu sur le marché. Contrairement à la tondeuse thermique poussée, la tondeuse autotractée peut se déplacer d’elle-même. Tout ce qu’il vous reste à faire, c’est la guider. Si vous avez un jardin qui fait plus de 700 m², la tondeuse autotractée est particulièrement indiquée. Elle est également très intéressante si votre jardin présente des dénivelés, car il ne sera pas nécessaire de pousser l’appareil, il avance par lui-même. Pour autant, vous n’êtes pas exempté de la marche à pied qui accompagne la tonte de votre gazon !

tondeuse thermique

Nous passons au stade supérieur, à savoir la tondeuse thermique autoportée. À première vue, on ne dirait pas que c’est une tondeuse mais plutôt un petit tracteur. Comme son nom l’indique, cette tondeuse ne se pousse pas, elle se conduit comme un engin. Cela vous permettra d’ailleurs de couvrir des surfaces très vastes, allant jusqu’à 2500 m². Généralement, ce sont les professionnels qui utilisent une telle tondeuse, ou encore les gens qui possèdent des domaines qui s’étendent sur plusieurs hectares. Le principal inconvénient de cette tondeuse autoportée, c’est son envergure. Contrairement à la tondeuse poussée ou la tondeuse autotractée, la tondeuse autoportée ne se range pas facilement dans un coin de votre remise. Il lui faudra assez d’espace, dans un abri de jardin, ou dans votre garage. Par ailleurs, une tondeuse autoportée nécessite un entretien plus fastidieux.

Mais il existe également d’autres types de tondeuse, qui se démarquent par leur fonction optimisée. Par exemple, on peut citer la tondeuse Mulching qui ne se contente pas de couper l’herbe. En effet, elle la hache finement et la broie grâce à l’action simultanée de deux lames. Le principal avantage d’utiliser une tondeuse Mulching, c’est le fait de ne pas avoir d’herbe à ramasser par la suite. Au contraire, l’herbe broyée sera absorbée par la terre et lui fournira des nutriments. Il faut préciser en revanche que la tondeuse Mulching n’est pas faite pour couper les herbes hautes en raison du mouvement spécifique des lames. Cette tondeuse est donc inefficace dans cet exercice, et implique de tondre la pelouse tant que l’herbe n’est pas encore dense.

Si vous cherchez une tondeuse qui tond les herbes hautes, il faudra se tourner davantage vers une tondeuse débroussailleuse. Comme son nom l’indique, cette dernière dispose d’une largeur de coupe de 60 centimètres tout au moins, grâce à ses nombreuses lames qui travaillent simultanément. Vous pourrez utiliser cette tondeuse débroussailleuse pour tailler les ronces, pour tondre les hautes herbes mais aussi pour enlever les broussailles indésirables dans votre jardin.

tondeuse thermique

Les différents critères pour choisir sa tondeuse thermique

Lorsqu’on veut choisir une tondeuse à gazon thermique, on ne prend pas uniquement en considération la marque et le mode de fonctionnement. Sans attendre, voici alors les différents critères à prendre en compte lorsque vous allez choisir votre tondeuse thermique.

La largeur de coupe

C’est le premier paramètre qui devra attirer votre attention. La raison est simple : plus la largeur de coupe de la lame est importante, plus vous pourrez couvrir d’importantes surfaces en peu de temps. Généralement, les tondeuses autotractées ont une largeur de coupe qui se situe entre 40 centimètres et 56 centimètres. Quant aux tondeuses autoportées, elles ont une largeur de coupe bien supérieure, pouvant atteindre les 130 centimètres. Votre choix de tondeuse thermique va donc dépendre de la superficie de votre jardin, notamment celle de la pelouse que vous aurez à tondre.

La puissance du moteur

Lorsqu’on parle de tondeuses thermiques, il faut également se référer aux caractéristiques du moteur. Il est évident que plus une tondeuse est puissante, plus elle est efficace. Cependant, il faut également se pencher sur la consommation de carburant, pour ne pas investir dans une tondeuse trop énergivore et donc peu écologique.

Ici encore, la surface à tondre va déterminer la puissance idéale du moteur de votre tondeuse. Si cette surface est inférieure à 800 m², une tondeuse à moteur de 135 voire 100 cm3 suffira amplement. Entre 800 et 1500 m², un moteur de 135 à 150 cm3 sera idéal. Si la surface à tondre atteint les 2500 m², il faudra une tondeuse avec un moteur allant de 135 cm3 à 190 cm3. Au-delà, il faudra porter votre choix vers une tondeuse dont le moteur dépasse les 200 cm3. Généralement, il s’agit de tondeuses autoportées.

Les options de confort

Le choix de votre tondeuse va également dépendre de certaines options de confort. C’est évident, parce que ce n’est pas toujours une partie de plaisir de tondre une surface importante avec une tondeuse des plus rudimentaires.

Par exemple, il faudra se référer au poids de la tondeuse. Le rapport poids-puissance devra toujours être observé, car souvent les tondeuses les plus performantes sont les plus lourdes. Or, si ce n’est pas une tondeuse autotractée, il va y avoir du sport pour tondre la pelouse.

Il sera aussi intéressant de choisir une tondeuse avec des roues multidirectionnelles à l’avant, car cela augmente considérablement la maniabilité de la tondeuse. Pour esquiver les bosquets et les fleurs de votre jardin, il n’y a rien de tel !

Par ailleurs, le mode de démarrage de la tondeuse est aussi déterminant. Certains modèles sont munis de lanceurs, à l’image des tronçonneuses. Le démarrage peut alors s’avérer difficile, notamment pour les femmes ou encore les personnes ayant des problèmes de santé au niveau du dos ou des épaules. Il est alors préférable d’opter pour une tondeuse qui est dotée d’un démarrage électrique : vous tournez les clés d’un quart de tour et la tondeuse se met en marche !

Tondeuse thermique Mulching

L’option débrayage des lames

Il arrive souvent que vous ayez à arrêter de tondre en plein parcours. Par exemple, c’est le cas lorsque vous trouvez un jouet de vos enfants sur la pelouse ou encore un os que votre chien a laissé traîner. Pour autant, allez-vous couper le moteur à chaque fois ? Avec le système des lames débrayables, vous pourrez laisser le moteur tourner sans que le mouvement des lames ne continue.

Vous gagnerez ainsi beaucoup de temps, sans parler du côté sécuritaire : aucun risque de vous blesser, pendant que vous vous penchez tout autour de la tondeuse.

La taille du bac de ramassage

Au fur et à mesure que vous tondez la pelouse, le bac de ramassage se remplit peu à peu. Lorsque celui-ci est plein, il vous faudra le vider. C’est là où la capacité de ce bac de ramassage joue beaucoup : plus elle est importante, plus vous gagnerez du temps lors de la tonte. C’est logique, puisque vous aurez à vider ce bac moins souvent.

Pour vous situer un peu, un bac de ramassage d’une capacité de 50 litres est amplement suffisant si la surface à tondre ne dépasse pas 1200 m². Au-delà, il faudra envisager d’installer un bac plus grand.

Sur certaines tondeuses, il existe un voyant qui s’allume lorsque le bac de ramassage est plein, ce qui est plutôt pratique.

La vitesse d’avancement de la tondeuse

Last but not least, il faudra également considérer la vitesse d’avancement de la tondeuse thermique. Ici, on parle donc des tondeuses autotractées. Certains modèles sont à vitesse unique, tandis que d’autres sont à vitesse réglable.

Si vous souhaitez vous appliquer davantage sur une partie de la pelouse et avancer moins vite, il vous suffira d’actionner une manette. Il en est de même lorsque vous souhaitez que la tondeuse avance plus vite, afin de couvrir plus rapidement une grande surface de tonte.

Tondeuse thermique pas cher

Les avantages et les inconvénients de la tondeuse thermique

Les avantages

On peut tirer plusieurs avantages d’utiliser une tondeuse thermique. Tout d’abord, il faut reconnaître qu’elle est pratique, en raison de son autonomie en énergie. Plus besoin de se raccorder à une prise secteur ni à la pousser à la force de vos bras, il suffit de mettre du carburant et de démarrer la tondeuse.

La tondeuse thermique a également l’avantage d’être efficace : vous aurez largement le choix, que ce soit en termes de largeur de coupe ou de hauteur de coupe.

Par ailleurs, la tondeuse thermique a une durée de vie plus importante, en raison de son moteur thermique. Si ce dernier est bien entretenu, une tondeuse peut durer plusieurs années voire plus d’une décennie sans montrer le moindre signe de fatigue.

Les inconvénients

Bien évidemment, la tondeuse thermique n’est pas sans failles. Par exemple, il faut savoir que le moteur thermique n’est pas le plus écologique de tous. Non seulement il est énergivore et consomme beaucoup d’énergie fossile, mais il pollue également. Au même titre que les véhicules à moteurs thermiques, la tondeuse émet donc des gaz nocifs dans l’environnement, pendant que vous tondez votre pelouse.

On peut également ajouter que la tondeuse thermique implique un entretien rigoureux. Que ce soit au niveau du moteur, du carter, du bac de ramassage ou autres, il faut entretenir et vérifier systématiquement chaque pièce pour que la tondeuse dure des années. De plus, il est important de stocker la tondeuse dans un endroit sec et propre lorsqu’elle n’est pas utilisée (pendant l’hiver par exemple).

tondeuse thermique

Les marques de référence

La référence : Honda

Si l’on demandait à une personne lambda de citer une marque de tondeuses thermiques au hasard, il y a de fortes chances qu’elle évoque la marque japonaise Honda.

Ce n’est pas un hasard, puisque cette marque nipponne a su s’ériger en tant que leader dans ce domaine. Présent sur le marché depuis 1978, Honda propose aujourd’hui de nombreux types de tondeuses : des tondeuses électriques et des tondeuses thermiques.

Mais si les modèles thermiques ont davantage de succès, c’est parce que Honda dispose d’une expérience avérée dans les moteurs thermiques. Il suffit d’ailleurs de se référer à ses performances en moto, en Formule 1 ou autres pour comprendre que l’ingénierie nipponne est loin d’en être à son coup d’essai dans ce domaine.

Parmi les modèles de tondeuses thermiques Honda sur le marché, on peut distinguer quelques ténors, comme HRS, HRH, HRX, HRD ou encore IZY et HRE.

Les challengers

Malgré sa position de leader sur le marché des tondeuses thermiques, Honda est tout de même concurrencé par plusieurs marques.

Par exemple, c’est le cas de Einhell, qui est une marque allemande qui a vu le jour en 1964. Quelques années plus tard, elle a ouvert une succursale en Espagne, puis ce fut le début d’une grande aventure. Aujourd’hui, Einhell fait partie des grandes entreprises cotées en bourse. Elle compte environ 1400 employés à son actif et son chiffre d’affaire tourne autour de 486 millions d’euros.

On peut également citer le groupe MTD, qui vient d’outre-Atlantique. Présent également en France, MTD fournit différents types de tondeuses à gazon, y compris des tondeuses thermiques. Dans l’hexagone, cette marque se distingue par le sérieux de son SAV et de l’entretien des tondeuses.

Quand on dit Hyundai, nous avons tendance à penser au constructeur automobile coréen. Pourtant, la marque est également à l’origine de plusieurs produits, notamment les tondeuses thermiques. On recense quelques pépites dans la gamme HTDT, avec des moteurs dont la cylindrée varie de 125 à 196 cm3.

La marque Greencut fait également partie des plus prisées sur le marché actuellement. Contrairement à toutes les marques citées précédemment, Greencut est spécialisée dans l’outillage et les machines d’entretien du jardin. Outre les tondeuses thermiques, Greencut propose également des tronçonneuses, des débroussailleuses, etc.

Combien coûte une tondeuse thermique ?

Les tondeuses thermiques d’entrée de gamme

Même si vous cherchez les modèles les plus basiques des tondeuses thermiques, il faudra tout de même viser un certain niveau de qualité. Autrement, votre tondeuse ne passera pas l’année !

Sachez alors qu’une tondeuse thermique d’entrée de gamme coûte moins de 200 euros, plus précisément entre 135 et 190 euros, selon la cylindrée du moteur. Il s’agit de modèles robustes, mais qui ne sont pas dotés d’options comme le débrayage des lames, le mulching, etc.

Les tondeuses thermiques milieu de gamme

Avec une tondeuse thermique milieu de gamme, vous avez la possibilité de voir les choses sur le moyen ou long terme. Certes, vous n’aurez pas accès aux moteurs les plus robustes ni aux fonctionnalités les plus abouties, mais vous aurez tout de même des tondeuses de bonne facture, qui dureront dans le temps.

Les tondeuses thermiques haut de gamme

Si vous souhaitez avoir le nec plus ultra des tondeuses thermiques du marché, il faudra casser la tirelire. En effet, une tondeuse de ce standing coûte tout au moins la bagatelle de 800 euros. Si vous cherchez une tondeuse autoportée, la facture peut même monter jusqu’à 1500 euros voire plus.

En revanche, vous aurez l’assurance de ne rencontrer aucun problème technique, et ce pour de très nombreuses années.

Tondeuse thermique autotractée

Top 5 des tondeuses thermiques

La tondeuse poussée Honda 4 temps

Comme nous l’avons précisé un peu plus haut, Honda domine le marché des tondeuses thermiques. Ce n’est donc pas un hasard si le modèle HRG416SKE à moteur 160 cm3 se trouve en tête de ce top 5.

Cette tondeuse poussée a tout pour plaire : un moteur performant qui démarre au quart de tour, un carter de coupe qui est fait en acier traité, une lame qui coupe avec un niveau sonore impressionnant (94 dbA), sans oublier une transmission tractée avec une vitesse d’avancement de 0,92 m/s qui rend la tonte facile et sans peine.

Cerise sur le gâteau, vous pourrez l’acheter avec un prix plus que correct : en dessous de la barre des 500 euros.

La tondeuse thermique Einhell

Nous avons également apprécié le modèle GC-PM 56 S HW de la marque Einhell. Le moteur 4 temps est puissant mais silencieux, avec ses 173 cm3.

Mais ce qui vaut à cette tondeuse sa place de numéro 2 dans ce top 5, ce sont ses options : une hauteur de coupe réglable sur 6 positions, une lame débrayable, possibilité de tonte simple ou en mulching, etc.

Le système Quick Start vous permettra de démarrer la tondeuse sans trop vous dépenser. D’ailleurs, cette tondeuse thermique Einhell vous permettra de tondre facilement d’importantes surfaces, allant jusqu’à 2200 m². Quant au prix, il est d’environ 429 euros, ce qui est remarquable pour une tondeuse de cette qualité.

Tondeuse thermique à démarrage automatique

La tondeuse autotractée Murray EQ500

En troisième position, nous retrouvons la tondeuse thermique Murray EQ500, avec un moteur de la marque Briggs & Stratton. Ce moteur de 140 cm3 est moins puissant que les deux modèles cités ci-dessus, mais il ne manque pas d’efficacité pour autant.

Vous pourrez régler la hauteur de coupe sur 6 positions différentes, afin que la hauteur de l’herbe soit totalement conforme à vos préférences. Vous pourrez également régler la tondeuse sur 4 modes différents : broyage, éjection arrière, éjection latérale ou encore ensachage.

Pour un usage non-professionnel, cette tondeuse thermique est garantie 2 ans, ce qui est plus que correct. Quand on sait que ce modèle coûte moins de 350 euros, on comprend aisément sa présence dans ce comparatif.

La tondeuse Yard Force 125cc

Nous restons toujours sur un modèle de tondeuse thermique muni d’un moteur Briggs & Stratton. Cette fois, il s’agit de la tondeuse Yard Force, avec le moteur à essence 300 E de 125 cm3.

Son principal point fort, c’est qu’il s’agit d’une tondeuse autotractée, à un prix légèrement supérieur à 200 euros. Les lames ne sont pas débrayables et la hauteur de coupe n’est pas réglable, mais il est toutefois aisé d’utiliser cette tondeuse. Par ailleurs, vous pourrez bénéficier d’une garantie de 3 ans, si vous enregistrez votre tondeuse dans les 28 jours qui suivent votre achat.

Le modèle 99cc de Greencut

Nous terminons ce top 5 des meilleures tondeuses thermiques avec le modèle GLM580X de la marque Greencut. Équipée d’un moteur à 4 temps OVH de 99 cm3, cette tondeuse Greencut vous permettra d’avoir une tonte de qualité professionnelle, sans avoir à vous ruiner.

Le plus impressionnant, c’est de voir les options proposées sur cette tondeuse, qui, précisons-le au passage, coûte moins de 200 euros. En effet, nous pouvons saluer le réglage de la hauteur de coupe sur 7 positions, l’allumage électronique CDI, le démarrage facile grâce à la technologie Easy Start, le choix entre l’éjection arrière et l’utilisation du sac de collecte de 40 litres.